Histoire de la gerbille

L'histoire de la Gerbille

 

Téléchargez cette fiche au format PDF : Histoire de la gerbille Histoire de la gerbille


La gerbille est un des nombreux NACS qui peuplent nos foyers depuis quelques décennies maintenant. Nous avons tous pris l'habitude de la voir en animalerie, dans les expositions animalières, dans les émissions de télévision dédiées aux animaux... Mais ne vous êtes-vous jamais demandé comment tout cela a commencé ?

 

Que veut dire NAC précisément ?

Les NAC = Nouveaux Animaux de Compagnie.
Cette abréviation, inventée il y a environ 25 ans par un vétérinaire de Lyon, englobe tous les animaux de compagnie qui ne sont pas chiens ou chats. En résumé, on trouve dans ce groupe les petits mammifères, lapins, rongeurs, furets ainsi que les reptiles, oiseaux, poissons, batraciens, arachnides, insectes, etc...

Quelques exemples de rongeurs considérés comme NACS : cobayes, chinchillas, rats, souris, hamsters, gerbilles, degus/octodons, écureuils de corée, chiens de prairie.
Les lapins et les furets sont aussi des NACS. Ce ne sont pas des rongeurs mais respectivement des lagomorphes et des mustelidés.

 

Du point de vue scientifique :

Classification :

Règne : Animalia (Animal)
Sous-règne : Metazoa (Métazoaire)
Super-embranchement : Deuterostomia (Deutérostomien)
Embranchement : Chordata (Cordés)
Sous-embranchement : Vertebrata (Vertébré)
Classe : Mammalia (Mammifère)
Sous-classe : Theria (Thérien)
Infra-classe : Eutheria (Placentaire)
Super-ordre : Glire
Ordre : Rodentia (Rongeur)
Sous-ordre : Sciurognathe - Myomorpha (Myomorphe)
Grande famille : Muridae (Muridé)
Famille : Cricetidae (Cricétidé)
Sous-famille : Gerbillinae (Gerbilliné)
Tribu : Gerbillus
Genre : Meriones
Sous-genre : Pallasiomys
Espèce : Unguiculatus
Nom commun : Gerbille de Mongolie

Caractères anatomiques et morphologiques :

- Poids adulte : mâle : 65-100g / femelle : 55-85g
- Longueur du corps (queue comprise) : 21-24.5cm
- 16 dents dont 12 molaires et 4 incisives (les incisives ont une croissance continue)
- 4 doigts aux membres antérieurs et 5 doigts aux membres postérieurs
- Glande sébacée ventrale qui lui permet de marquer son territoire

Paramètres biologiques :

- Fréquence respiratoire : 70-120 mouvements/minute
- Fréquence cardiaque : 360 pulsations/minute
- Longévité : 3-4 ans en moyenne
- Température : 37-38.5°C

Physiologie générale :

- Période d'activité : majoritairement crépusculaire
- Organisation de l'habitat : rongeur fouisseur construisant des terriers simples
- Système social : vie communautaire et collectiviste en grands groupes sociaux
- Hibernation naturelle : non


Physiologie de la reproduction :

- Age de la maturité sexuelle : mâle : 70-85 jours / femelle : 65-85 jours
- Saison sexuelle : toute l'année
- Système des couples : monogame (parfois harem en captivité)
- Durée du cycle : 4-6 jours
- Type du cycle : ployoestrien
- Type d'ovulation : spontanée
- Durée de gestation : 24-26 jours
- Caractère des nouveau-nés : nidicoles (ouverture des yeux vers 15 jours)
- Nombre de petits par portée : de 1 à 12 petits, 5 en moyenne
- Poids à la naissance : 3 grammes
- Age du sevrage alimentaire : 21 jours
- Age de la séparation des petits par sexe : 7 semaines
- Nombre de portées par an : 7-8 (certains couples peuvent donner une portée par mois)
- Les femelles ne sont plus fécondes à 2.5 ans en moyenne. Les mâles peuvent procréer jusque très tardivement au cours de leur vie.

 

Du point de vue historique :

Origine de la gerbille :

Les premières gerbilles ont été importées en 1954 aux États-Unis. Elles provenaient de Mongolie. Leur couleur d'origine est brun-gris (Agouti).

Dans la nature :

Il existe plus de 86 espèces différentes de gerbilles.
Dans la nature la gerbille vit dans un environnement semi-désertique composé de steppes et de plaines semi-arides. Le climat y est assez rigoureux et les températures peuvent donc varier de -40°C à +50°C au cours d’une année. De plus il existe aussi une variation de température marquée entre la nuit et le jour.

C’est pour cela que les gerbilles font de vraies prouesses en matière de terriers. Elles creusent des galeries pouvant atteindre 3m de profondeur et 6 à 7m de longueur, et réunissant de nombreuses chambres. Ainsi elles peuvent toujours occuper celles dont la température est la plus confortable, quels que soient les caprices de Dame Nature. Ajoutons que la gerbille n’hiberne pas.

Leur longévité de vie dans la nature est d'environ 7 mois, c'est pour cela qu'elles sont si prolifiques et cela très rapidement après leur naissance.

Historique de 1866 à 1954 :

On doit la première description de la gerbille au père David Armand, missionnaire français qui rencontra l’espèce en Mongolie, en 1866, et en envoya des spécimens à Paris, au Muséum National d’histoire naturelle.

Son nom scientifique, Meriones Unguiculatus, signifie « le guerrier avec des griffes ».
Meriones est le nom d’un guerrier de la mythologie grecque qui se glorifiait de porter un casque orné de dents de sanglier. Unguiculatus est un mot latin qui signifie « avec des ongles » en référence à ses griffes.
La gerbille est donc considérée comme étant une guerrière avec des griffes, en rapport à ses comportements parfois assez belliqueux envers ses congénères issus d’un autre clan.

Les origines des gerbilles de Mongolie actuelles remontent à 1935 : quelques-unes furent capturées dans la vallée de l’Amour et envoyées au Japon pour la recherche médicale.
Les gerbilles se reproduisirent rapidement et, en 1954, on en envoya aux États-Unis. Les premiers spécimens arrivèrent en Grande-Bretagne dix ans plus tard.
Leur reproduction fut si rapide qu’il en resta des quantités pour les amateurs d’animaux de compagnie, fascinés par ce rongeur. Depuis lors, les gerbilles sont dans nos foyers.

Il existe 250 couleurs possibles qui ont été obtenues en laboratoire par croisements consanguins. L'épilepsie s'est aggravée à cause de toute cette consanguinité.

De nos jours :

Les gerbilles ont gardé en captivité certains de leurs instincts naturels.
Elles sont territoriales, creusent des galeries, enterrent leurs bols de nourriture pour les préserver des prédateurs, se roulent dans le sable, tapent de la patte pour alerter les autres en cas de danger.
Elles ont aussi perdu certains de leurs instincts comme par exemple le fait que parfois la femelle dominante n'est pas la seule du groupe à se reproduire. La perte de la peur des prédateurs comme les chats ou les chiens.

On peut acquérir des gerbilles :
- Dans une animalerie, mais il y a malheureusement beaucoup de dérives : Erreurs de sexage, détentions dans des conditions déplorables. Informations erronées sur le rongeur et ses besoins.
- Chez un éleveur particulier. Renseignez-vous au préalable, car là aussi il se peut que la personne ne soit pas sérieuse. Depuis quelques années, on peut retrouver d'autres espèces de gerbilles chez certains éleveurs particuliers comme la gerbille Shawi, la mérione de Lybie ou la souris à queue grasse.
- Des sites de petites annonces où il faut vraiment être très vigilent car bien souvent ce sont des particuliers qui y placent leurs gerbilles, sans savoir distinguer les sexes et suite à une erreur de sexage en animalerie, donc des petits non souhaités et surtout consanguins.
- Dans une association de protection des animaux.

 

A savoir : Il existe des éleveurs particuliers, notamment en Allemagne, en Grande-Bretagne, en Pologne et en Suisse Alémanique, qui n'ont de cesse que d'obtenir de nouvelles mutations par croisement génétiques impliquant à un stade ou un autre un degré plus ou moins élevé de consanguinité.
Exemples :
- l'aspect du poil : le poil Rex (poil ondulé) et le poil Satin (poil très fin, doux et satiné).
- les tâches blanches : le Heavy Mottled (70% de blanc dans le pelage) et le Extrem White (90% de blanc dans le pelage).
- les tâches noires : le Dark Patched (tâche noire de taille moyenne dans le pelage, souvent située sur la cuisse ou l'épaule).
Ces gerbilles sont très fragiles et ont une longévité très raccourcie.

En effet, le Rex est un gène encore instable et la plupart des gerbilles n'atteignent pas les 2 ans. Le Extrem White au niveau génétique, ne peut pas être accouplé avec une gerbille déjà tachetée sinon les petits naissant de cette union meurent en 4 jours après la naissance.

En fait, depuis que la gerbille a été ramenée en captivité, l'être humain n'a jamais cessé de vouloir la modifier génétiquement. Toutes ces dérives finissent par donner des animaux aux défenses immunitaires plus fragiles au fil des lignées. Les gerbilles ne dépassent plus aussi souvent les 4 ans, et si cela continue, nous finirons par trouver des gerbilles nues sans poil, des pelages arc-en-ciel, ou avec des yeux bleus...

Copyright © 2009 V1 Charly - Association de Protection et d'Aide aux Gerbilles -. Tous droits réservés. Copie des photos interdite !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site